Accepter l'inacceptable - Idée de beauté intérieure ° 13

Comment accepter l’inacceptable? Souvent nous aimerions, de tout cœur, pouvoir accepter une situation, un fait pour nous sentir libéré, pour avancer. Mais c’est trop dur. Nous n’arrivons pas. Comment accepter une trahison? Comment accepter que l’autre ne nous désire plus? Comment accepter ces foutus kilos de trop? Ou comment accepter la mort de son enfant ou de son conjoint? Comment accepter la Shoah? Est-ce qu’il y a des choses qui ne sont simplement pas acceptable? Qu’est-ce qui ce passe, une fois cette ligne rouge franchi qui sépare l’acceptable de l’inacceptable?
 
Tant que nous n’arrivons pas à accepter une situation nous sommes en état de lutte. Nous dépensons notre énergie à rétablir la vérité, à reconquérir un amour perdu, à perdre des kilos, à lutter contre la maltraitance des animaux... Nous nous trouvons en guerre quand toute notre être aspire à la paix. Mais tant que nous n’acceptons pas l’inacceptable nous ne trouverons jamais cette paix et notre lutte restera une lutte contre des symptômes. Afin de pouvoir se battre pour (que j’aime bien mieux que “lutter contre”) quelque chose il est imperative d’accepter, pleinement, entièrement, le mal que cette chose nous cause. Tant que tu n’as pas entièrement accepté ton corps, tel qu’il est, accepté entièrement le mal que la vision de tes cuisses te cause tu pourrais faire des régimes toute ta vie, tu n’auras jamais la paix. Tant que tu n’as pas entièrement accepté la trahison, la confiance perdu, accepté de tout ton être le mal que cela te cause tu pourras faire toutes les thérapies du monde, jamais tu ne trouveras la paix.
 
Et tant que cette démarche de l’acceptation reste intellectuelle elle sera vaine. Nous sommes des être de chair, nous vivons corps, âme et esprit. Nous ne pouvons pas résoudre un problème que sur un niveau. Dans notre recherche d’acceptation nous devons intégrer non seulement le cœur et l’esprit mais aussi le corps. L’art d’accepter consiste à écouter, écouter pour mieux connaître, écouter pour mieux comprendre. Accepter sans comprendre me semble impossible. Et pour écouter il faut du temps, beaucoup, des oreilles, mais aussi du silence, pour entendre et comprendre son for(t) intérieur. Nous pouvons également nous prendre par la main. Juste poser une main dans l’autre, la paume tourné vers le haut, sentir les doigts, la peau, et se dire, peut-être même à haute voix, “j’accepte”, avec toute la bienveillance dont je suis capable. Nous pouvons faire un pas, en toute conscience. Et un deuxième, voir une ballade ou même un pèlerinage. Nous pouvons expirer tout le malheur du monde dans un souffle - et inspirer l’amour, la beauté, la gratitude, la paix...
 
Sven Ahlborn
 
 
efflorescence — (noun) Recognized as one of the most beautiful words in the English language, efflorescence is recognized as a state of blooming, flowering and development.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les fleurs du cerisier - Idée de beauté intérieure # 12

Respecter le féminin (sacré) - Idée de beauté intérieure °15